La croisière noire Citroën 1924-1925

Par Paul Dequidt   |   17 mars 2021

Huit autochenilles traversent l’Afrique de Colomb-Béchar en Algérie française au Cap en Afrique du Sud. Elles traversent les déserts, surtout le Sahara, les savanes et même les marécages.

La croisière noire Citroën : le convoi traverse l'Afrique

La croisière noire Citroën : le convoi traverse l’Afrique

La croisière noire Citroën

C’est une grande expédition humaine, scientifique et ethnologique, en particulier au Tchad.

Timbres de ma collection personnelle

Timbres de ma collection personnelle      –     Illustration de Marleen Hannon, artiste peintre

Les Sara sont les premières femmes à plateaux découvertes au Tchad en 1924-1925 par la Croisière Noire Citroën. Elles portent un plateau à chaque lèvre !

La croisière noire Citroën : les premières femmes à plateaux

La croisière noire Citroën : les premières femmes à plateaux

De nos jours, les Sara ont disparu. Les seules femmes qui portent encore un plateau vivent en Ethiopie : les Mursi et les Surma, sur les deux rives du fleuve Omo.

Ensuite, ont eu lieu la croisière jaune jusqu’à la Chine et la malheureuse croisière blanche au Canada qui s’est terminée par un fiasco.

En 1989, je propose à deux journalistes du Figaro Magazine et de l’ancienne 5ème Chaîne de télévision de me suivre en Ethiopie, avec leur photographe et cameraman, pour le café bien sûr, mais surtout pour aller à la rencontre des dernières femmes à plateau, à l’est de la rivière Omo : les Mursi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *