Triangle d’Or. 5/ Le café de Sa Majesté la Reine Sirikit de Thaïlande

Par Paul Dequidt   |   26 mars 2014

Mania et Paul au séchage du café vert

Avec Mania, devant l’aire de séchage de café vert dans la plantation pilote de la Reine de Thaïlande, dédiée à la formation des tribus montagnardes à la culture du café.

Entre spécialistes du café carte-thailande

Paul avec un technicien de la plantation pilote.

Champ de pavots Voici encore peu de temps, les Karen, les Akha, les Lisu, les Hmong, les Lahu et autres tribus traditionnelles, réfugiées dans ces montagnes peu accessibles, devaient cultiver la fleur de la mort, semblable au coquelicot : le pavot.

Les trafiquants birmans en tiraient une drogue fatale, aujourd’hui interdite : l’opium.

 

Sa Majesté la Reine de Thaïlande voulait aider ces tribus privées de moyens de survie. Sur sa cassette personnelle, elle finança la reconversion des paysans.

Mais quelle culture pourrait s’épanouir sur ces versants ensoleillés des montagnes du Triangle d’or ?
Le café arabica d’altitude, de haute qualité, bien sûr !

Le couple royal de Thaïlande

Le Roi Bhumibol Adulyadej et la Reine Sirikit Kitiyakorn de Thaïlande

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *