Papouasie. 5/ Les hommes-squelette de Chimbu, près des caféiers de Mount Hagen

Par Paul Dequidt   |   06 janvier 2015

Mania et Paul chez les hommes-squelette de Papouasie

Mania tente d’imiter les gestes morbides des hommes-squelette qui déambulent lentement tels des morts vivants.

Les hommes-squelette sortent de la forêt les uns derrière les autres. Leur corps tout entier est peint en noir et blanc. Là devant nous, ils entament une danse macabre rythmée par des gestes lents et effrayants.
Le spectacle donné par cette tribu isolée est intimidant.

Traditionnellement, les tribus papoues sont belliqueuses. Ce rituel avait cours autrefois pour effrayer les ennemis des tribus voisines.
Plus récemment, ces danses sont reprises pour accueillir les étrangers.

Le visage et le torse Les bras, les jambes et le dos
Tel père, tel fils Ils déambulent à la file

Ils font des gestes lents pour effrayer les visiteurs

Danse macabre Mais ils ne sont pas si méchants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *