Panama. 4/ Le café de Boquete

Par Paul Dequidt   |   18 mai 2015

Janvier 2012, notre 60ème expédition café à Boquete au Panama.

À la limite du parc national réputé pour ses oiseaux, nous découvrons les caféiers qui poussent sur la lave du volcan Barú.

Indienne N'Gobé à la cueillette des cerises de café à Boquete au Panama

Indienne N’Gobé à la cueillette des cerises de café à Boquete au Panama 

Des caféiers à l'ombre des orangers

Des caféiers à l’ombre des orangers

Indiennes N'Gobé avec leur panier de cerises de café

Indiennes N’Gobé avec leur panier de cerises de café

Cueillette des cerises de café

Cueillette des cerises de café

Plinio Ruiz mérite bien notre drapeau Soleil Matinal attribué aux meilleurs planteurs de café de la planète

Plinio Ruiz mérite bien notre drapeau Soleil Matinal

Entre connaisseurs

Entre connaisseurs

Le contremaître contrôle le poids des sacs de cerises de café

Le contremaître contrôle le poids…

Le contremaître contrôle le poids des sacs de cerises de café

des sacs de cerises de café

Séchage du café vert au soleil

Séchage du café vert…

Séchage du café vert au soleil

au soleil

Maria, la soeur de Plinio, torréfie les échantillons de café pour la dégustation

Maria, la soeur de Plinio, torréfie les échantillons de café pour la dégustation

Mania et notre ami Plinio à la Casa Ruiz

Mania et notre ami Plinio à la Casa Ruiz

3 commentaires

  1. Janine P. | 03 décembre 2015

    Depuis de nombreuses années j’apprécie votre café et les somptueux documents que vous rapportez de vos voyages. C’est avec peine que j’apprends le décès de votre épouse. Mania a toujours été très présente dans votre recherche dans le monde du café et dans vos actions humanitaires. D’une autre façon, elle le restera. A vous et à votre famille,toute ma profonde sympathie.

    Janine

  2. Martine B. | 02 juillet 2015

    Nous sommes de tout coeur avec vous.Recevez nos plus sincères condoléances. Martine et Luc.

  3. FEVRIER-MUZARD C. | 26 mai 2015

    70 ans de voyage.. de rêves… en famille… pour nous rapporter un café FORMIDABLE et vous aurez bien mérité une retraite paisible… nous c’est dans deux mois… et je choisirais une de vos destinations… pour voir de plus près la beauté du monde.
    Bien à vous, continuez à nous faire rêver.
    Poétiquement vôtre
    Arlette Février-Muzard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *