Kenya : kidnappé par des Samburu

Par Paul Dequidt   |   02 octobre 2018

extrait de mon livre « Les Aventuriers du café perdu »​

Cécile (13 ans) et François (10 ans) chez les Samburu

Arrivés chez les Samburu, il faut offrir un cadeau au chef de la tribu : ce sera la couverture orange qui recouvre les sièges de la Toyota.

François kidnappé par le chef du village Les femmes Samburu proposent à François de la verroterie

Le chef s’en empare de suite mais kidnappe François, et le retient prisonnier dans ses bras. Les femmes Samburu en profitent pour lui proposer de la verroterie.

Paul empêché d'avancer

Les jeunes guerriers, les « moranes », m’empêchent d’approcher.

J’aperçois la mère du chef, assise près de sa hutte. Elle est visiblement malade. Je sors de mon portefeuille des cachets de Nivaquine anti-malaria mais laisse tomber par mégarde quelques billets de shillings kenyans. La mère du chef visiblement malade

A cette vue, le chef Samburu lâche François et se précipite vers les billets de banque. A mon tour, je récupère François.
Petit à petit, Mania, Cécile, François et moi-même, nous nous approchons de notre voiture en repoussant gentiment mais fermement tout Samburu qui s’interpose.

Le fils du chef veut faire un tour en Toyota La Toyota est gardée par le fils du chef, curieux d’examiner cet engin des villes. Je fais monter ma petite famille à l’arrière de la voiture et installe le fils du chef à droite du chauffeur, la portière ouverte afin qu’il puisse conserver sa précieuse lance, et je démarre en catastrophe…

200 mètres plus loin, il est facile de faire descendre le fils du chef, assommé par la vitesse et nous partons vers d’autres aventures…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *