Janvier 1984 : l’Ethiopie, berceau du café

Par Paul Dequidt   |   07 septembre 2018

extrait de mon livre « Les Aventuriers du café perdu »​

Janvier 1984
Mania et moi-même sommes invités par l’Ambassadeur de France en Ethiopie, là-bas en haut des collines surplombant Addis Abeba !
Notre premier voyage en Ethiopie, janvier 1984

Mania en habit traditionnel éthiopien Cérémonie du café en Ethiopie

Puis, nous sommes reçus officiellement par le Ministre du café (l’Ethiopie est le seul pays à se prévaloir d’un ministère du café) et les principaux exportateurs de ce pays.
Parmi eux, un Ethiopien, d’origine grecque, Georgalis qui deviendra un grand ami.
Il nous dévoile le retour d’un moka inconnu : il était cultivé autrefois, mais avait disparu. Le voilà qu’il revient, le moka de l’oasis de Yrga Cheffe, ce sera le meilleur café au monde. En 1984, nous sommes les premiers à retrouver ce café perdu !

Paul Dequidt au tri manuel du café vert

Mania au tri manuel du café vert

Paul Dequidt et les hautes personnalités du café en Ethiopie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *