Guatemala : le huipile, costume traditionnel

Par Paul Dequidt   |   29 novembre 2018

extrait de mon livre « Les Aventuriers du café perdu »​​

A Chichicastenango, plus précisément au Maya Inn, un serveur indien nous est dédié pour tous les repas, le café, la chambre, les promenades au marché, dans les églises, etc…

Mania déguste la café à Chichicastenango

Mania choisit des huipiles sur le marché de Chichicastenango

Dans chaque village, des métiers à tisser confectionnent toujours les mêmes tissus pour les gens du village.

Jeune fille au tissage Maman devant son métier à tisser

Les huipiles sont des vêtements traditionnels portés par toutes les femmes Maya, parfois aussi les hommes. Une grande ouverture au milieu du vêtement permet de passer la tête.

Une marchande de huipiles Cécile en costume traditionnel Les hommes aussi portent le huipile

 

La famille Dequidt adopte les vêtements traditionnels locaux

Comme les Dupont des albums de Tintin de notre jeunesse, la famille Dequidt passera-t-elle inaperçue en adoptant les vêtements traditionnels locaux ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *