Bolivie. 06/ Le grand cimetière des trains d’Uyuni

Par Paul Dequidt   |   18 mai 2018

Des locomotives abandonnées en plein désert…

La ville d’Uyuni se trouve à un carrefour ferroviaire.
À 3 km du centre ville, vers le Sud-Ouest, sont entreposées des files de wagons et de locomotives datant du XIXème siècle. Ces puissants trains d’acier servaient autrefois au transport des minerais. Ils sont aujourd’hui à l’abandon.

Sur plusieurs kilomètres, des carcasses de trains

Sur plusieurs kilomètres, des carcasses de trains

Le « Cementerio de Trenes » est une attraction très touristique.

Un lieu devenu très touristique

Les wagons ont été vidés depuis longtemps et la vingtaine de carcasses rouillent sous l’effet du vent salé.

Un panorama impressionnant

Vestiges de l’âge d’or du train à vapeur, ces épaves rouillées gisent au milieu du sable.

Le paysage vaut bien un selfie

Les touristes s’amusent à monter sur les carcasses.

Un tas de débris ferroviaires

Des tonnes de ferraille, un enchevêtrement de vieux wagons bardés de graffitis.

Alice et Raphaël découvrent le cimetière des trains d'Uyuni

Avec mes petits-enfants, Alice et Raphaël.

Parmi les touristes

A leur tour, ils partent explorer ces vieilles carcasses d’un autre temps.

Mon petit-fils à la tête d'une vieille motrice d'Uyuni

Raphaël, conducteur d’un train fantôme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *