Éthiopie. 7/ Une tribu inconnue : les Maalé

Par Paul Dequidt   |   03 juillet 2013

Depuis vingt-sept ans que je parcours la fabuleuse vallée de l’Omo, dans le Far West éthiopien, je n’ai jamais entendu parler d’eux.
Au nord-est de Jinka, je découvre une tribu inconnue : les Maalé.

Jeune fille Maalé dans les caféiers

Une des plus petites tribus d’Éthiopie à cultiver le café

Labour chez les Maalé

Hutte Maalé et son grenier à provisions

Paul Dequidt et guerrier Maalé

Je suis un des premiers étrangers à leur rendre visite. D’abord méfiants, les Maalé pointent leur arme vers moi.

Jeune fille Maalé et sa kalachnikov Guerrier Maalé et sa kalachnikov  

 

Les jeunes filles,
comme les hommes,
portent la kalachnikov. 
Que défendent-ils
si farouchement ?

Peut-être leurs
précieuses cerises
de café…

 
En vérité, les Maalé sont accueillants et fiers que je veuille les rencontrer.

Les jeunes filles Maalé entament une danse en notre honneur

Les filles, devant leur hutte, entament une danse en notre honneur.

Les pompons en gros plan Jeune fille Maalé

 

Jeune fille Maalé souriante Jeune fille Maalé romantique

 

Les Maalé arborent des tatouages sur le visage et portent des pompons. C’est pourquoi je les ai surnommés « la tribu à pompons ».

2 commentaires

  1. marine L. | 19 août 2013

    Merci Paul de nous faire partager cette magnifique découverte. Il y a tellement de choses qu’on ne sait pas en ce qui concerne l’Afrique. Ces tatouages sur leurs visages et ses pompons, que signifient-elles ils ? Lors de votre expédition dans ce milieu, vous n’avez pas eu peur ? J’avoue que c’est une belle découverte et une belle aventure que vous avez fait.

  2. michelle D. | 25 juillet 2013

    merçi de nous faire partager ces belles photos du bout du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *