Éthiopie. 5/ Sur la route de Turmi

Par Paul Dequidt   |   06 mai 2013

Mania et Paul sur la route de Turmi avec une bergère Hamer

Décembre 2010 : séquence nostalgie.
Lorsque je rencontre cette jeune fille Hamer, je me souviens d’une de mes diapos préférées.
En 1986, l’Éthiopie subit la dictature communiste de Mengistu soutenue par les Russes…

Trois jeunes beautés Hamer au poste militaire de turmi en 1986

1986, la photo interdite au poste militaire de Turmi

Ces jeunes beautés Hamer se moquent bien des trois vieillards inconnus d’un autre temps (Karl Marx, Engels et Lénine) qui ne correspondent pas à leur culture.

En 2010, elles se contentent encore souvent d’une peau de chèvre et de colliers de coquillages.
Mais, elles ne portent plus sur la tête leur plume d’aigle et un couvercle de boîte de sardines en fer blanc laissée par les militaires russes.

Femme Hamer à la corvée de bois

A la corvée de bois

Jeune fille Hamer sur la route de Turmi Jeune femme Hamer sur la route de Turmi Jeune fille Hamer sur la route de Turmi

Ah, qu’elles sont jolies les filles de Turmi !

Jeunes filles Hamer sur la route de Turmi

Jeune femme Hamer sur la route de Turmi Jeune femme Hamer sur la route de Turmi Femme Hamer

Les femmes mariées doivent supporter trois lourds colliers de fer. Un symbole phallique prolonge le premier collier.

Fillettes Hamer sur la route de Turmi

Pour terminer ce billet, trois fillettes Hamer devant leur hutte de terre.

3 commentaires

  1. noelle M. | 05 juin 2013

    monsieur DESQUIDT, heureusement que pour vous la fidélité existe, donc avec le colis gratuit numéro 10 nous aurons ENFIN le plaisir de déguster à nouveau votre délicieux café qui mérite d’être au premier plan, vu celui que j’achète en Hte Saone, bon week end ensoleillé et nous attendons Jean-Claude et moi même notre commande pour semaine prochaine ! amicalement Nouen de la Hte Saone, fait-il beau dans le Nord ? mais oui bien sur ! Y a pas photo !! commentaire stimmy (lol)

  2. Roland C. | 05 juin 2013

    Ah oui, elles sont jolies les filles de Turmi ! Et vous quelle chance avez vous d’aller à leur rencontre. Mais la plus grande chance doit-être de visiter les villages, les caféiers et participer tant soit peu avec les us et coutumes de ces filles de Turmi ! Continuer de profiter de ces moments car le temps passe vite.
    Cordialement
    Roland C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *