Éthiopie. 6/ Le saut du taureau

Par Paul Dequidt   |   17 juin 2013

Yvonne, une lectrice du Blog, me demande :
Pourquoi ne photographiez-vous que des femmes ? Il y a rarement des hommes dans vos reportages. Refusent-ils de se laisser photographier ?

Je vous l’accorde : mes photos d’expéditions comportent une majorité de femmes extraordinaires des pays du café. Mais, aujourd’hui, je vais vous étonner. Je mets aussi à l’honneur les jeunes hommes Hamer qui préparent l’épreuve de l’Ukuli, le passage à l’état adulte…

La nuit tombe à Dimeka

La nuit tombe à Dimeka

Les initiés se préparent

Les jeunes hommes se préparent

Demain, un jeune homme Hamer passera la plus grande épreuve de sa vie, celle qui lui permettra de devenir adulte. S’il réussit, il pourra se marier, posséder un troupeau, participer au conseil des Anciens, et enfin… porter une kalachnikov et partir à la guerre contre les tribus ennemies, surtout les Mursi qui leur volent femmes et bétail.
Nous verrons plus loin en quoi consiste cette épreuve.

Les filles Hamer se mettent en marche     Les jeunes filles Hamer prennent les armes 

Les jeunes filles à marier se mettent en marche vers le lieu de la cérémonie.  

Les filles Hamer sont très excitées     Les filles Hamer font beaucoup de bruit pour se faire remarquer 


Les filles Hamer en armes

Dans un vacarme assourdissant, elles brandissent des kalachnikovs et des bâtons. Chants, trompettes, sifflets, tout est bon pour se faire remarquer des jeunes hommes.

Les jeunes filles Hamer dansent durant des heures

Les jeunes filles dansent durant des heures

Pour attirer les hommes, elles ne doivent pas seulement être jolies, travailleuses ou posséder un bétail important. Avant tout, elles doivent prouver leur courage et savoir défendre le village en l’absence des hommes.

Les jeunes hommes fouettent les filles Hamer qui les provoquent    Dos d'une jeune fille Hamer qui se laisse fouetter


coups-fouet-saut-taureau-turmi-ethiopie

Elles provoquent et même injurient les jeunes guerriers, à peine adultes, donc célibataires et aptes à les épouser. Elles exigent de se faire fouetter. Toute leur vie, elles en conserveront les cicatrices, preuves de leur bravoure.

Les initiés se préparent   Séance de maquillage chez les jeunes hommes Hamer   Séance de maquillage chez les jeunes hommes Hamer 

Les maza, récemment initiés, se maquillent pour séduire les jeunes femmes.

aike-parrain-saut-taureau-turmi-ethiopie              

 


L’
aïké, le jeune homme qui aspire à acquérir le statut d’adulte, passe un rite d’initiation avec un parrain.

Durant un mois, il ne se nourrit que de lait et de miel afin de se purifier.

Son parrain lui fait visiter les endroits sacrés du territoire Hamer : là où un guerrier a tué un lion, là où les Hamer ont vaincu leurs ennemis, la montagne où vivaient leurs ancêtres.

On aligne le bétail...

et l'aïké peut démarrer

Les maza rassemblent les taureaux flanc contre flanc. Mais les femmes, espiègles, les dispersent à plusieurs reprises. Mania et notre petit-fils Raphaël qui nous accompagne manquent de se faire écraser par le bétail en furie.
L’aïké, totalement nu, doit sauter à trois reprises sur la vingtaine de taureaux alignés.
S’il échoue, il devient paria et doit s’enfuir loin de sa tribu. Dans ce cas, même ses frères cadets ne pourraient pas passer l’épreuve de l’Ukuli. 

Tenir debout à tout prix

Tenir debout à tout prix

Le jeune homme remporte l’épreuve : le voilà adulte. Désormais, il portera le nom du premier taureau qu’il a enjambé.

Voilà, Yvonne, ai-je répondu à vos attentes ?

2 commentaires

  1. chantal | 12 novembre 2013

    bonjour a la famille dequit j achette votre cafee depuis longtemps maintenant il et delicieux et vos photos de vo
    yage me font rêver merci a toute la famille bisous chantal jespere que vous continuerais longtemps a nous emouvoire avec vos vyages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *