Mania, je t’aime plus que cent mille Papous

Par Paul Dequidt   |   03 octobre 2013

Mania et papou Huli

Septembre 2013, nous devons retourner à Goroka, le grand centre du café au milieu de la jungle de Papouasie, de l’autre côté de la terre, pour assister au grand Sing-Sing : un des plus fantastiques spectacles au monde. J’ai prévu de rapporter dix mille photos numériques.
Dimanche 8 septembre : à la veille de notre départ, Mania est malade à en mourir. Nous devons tout annuler. Le lendemain, Mania va mieux. Parkinson lui laisse un répit. Elle me supplie de partir seul. Je refuse catégoriquement. Même pour cent mille Papous, je ne l’abandonnerai pas…

Lire la suite